31 août 2008

De l'art d'être un Gardien du Savoir

L'histoire qui suit est parfaitement vraie. Pour des raisons évidentes de sécurité, les noms des personnes et des lieux ont été changés. Elle a été confiée à votre serviteur afin que la Vérité soit diffusée et que le Grand Public sache enfin ce qui se passe au mois de juin, dans les centres de correction des épreuves du Diplôme National du Brevet des Collèges, épreuve qui clôture la fin du collège... Mardi 7h45 J'arrive enfin devant le collège de ***. Je viens corriger les copies du Brevet. Ce collège ressemble à tous les... [Lire la suite]
Posté par esteban à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juin 2008

Le savon

(Un collègue m'a raconté une histoire qu'il avait lu et qu'il avait adoré. J'ai écrit ce petit plagiat d'après cette histoire) Lorsque Philippe se lava les mains avec le nouveau savon qu'il venait d'acheter, il eut l'immense surprise de constater que son savon grossissait au lieu de diminuer. Inversement, Philippe constata que lui-même rapetissait comme s'il s'usait au contact de l'eau. Au début, il fut effrayé. Ensuite, il décida de poser ce savon sur le lavabo des toilettes du bureau où il travaillait afin d'éliminer tous... [Lire la suite]
Posté par esteban à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2008

Ma grand-mère est morte...

Des années qu'elle était à l'hôpital. Atteinte de la maladie de Pick. C'est une variante d'Alsheimer. Il y a deux ans, elle me reconnaissait encore. Et puis, l'an dernier, en juillet, j'y suis allé. J'étais un fantôme. Elle ne me voyait même plus. Son regard me passait à travers. Elle est décédée ce matin, au environ de sept heures. Il n'y aura aucun hommage pour elle, parce que personne ne la connaissait plus. Elle faisait partie des anonymes, au même titre que nous tous. Sa vie tiendrait en quelques lignes. Rien de glorieux.... [Lire la suite]
Posté par esteban à 21:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 août 2007

Petite leçon d'histoire vivante

La première fois, c'était à Ostia, en Italie, que ça lui était arrivé. Pourtant, ce jour-là, rien ne le préparait vraiment à cet événement. Ostia, c'est une ancienne ville romaine, à une trentaine de kilomètres de Rome. Il y a 2000 ans, c'était un port, au bord du Tibre. Aujourd'hui, l'eau est à 4 km de la ville. Il marchait donc, en solitaire, sur une voie romaine. Et une idée s'immisça dans son esprit. Une idée toute simple, qu'il n'avait pourtant jamais eu jusque là. Il avait trente ans. Voici 2000 ans, des gens du même âge que... [Lire la suite]
Posté par esteban à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2007

Une nuit à Berlin

L'homme leur avait conseillé l'adresse, il leur avait dit que c'était énorme, pour peu qu'on aime la techno. Il avait même entouré sur le magazine la soirée, au stylo bille. C'est comme ça qu'ils avaient décidé d'y aller. Ils étaient repassés par l'auberge de jeunesse. Se reposer, prendre une douche. Et puis, ça avait été l'heure. Ils s'étaient engouffrés dans le métro, qui tournait toute la nuit, parce qu'on était samedi. Pour arriver à l'endroit en question, ils avaient dû traverser des rues à peine éclairées par une lune... [Lire la suite]
Posté par esteban à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2007

Petite nouvelle

Voici une petite nouvelle, que j'ai déjà publié sur ce blogue, il y a un an ou deux (je ne sais plus trop...), mais qui a été retravaillée depuis, en vue d'un concours de nouvelles pour un quotidien national. Elle n'a pas été retenue, mais, bon, on en peut pas en vouloir aux gens de ne pas reconnaître un génie littéraire (modestie, quand tu nous tiens !)... En tout cas, la voici, parce que je la trouve tout de même bien... Paradis ORESTE (…) La nature a horreur de l’homme et toi, toi, souverain des Dieux, toi aussi tu as les... [Lire la suite]
Posté par esteban à 12:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 mars 2007

La loi, c'est la loi, non mais !

(Yann-Arthus Bertrand) 12 mars 2007. A des tonnes de kilomètres de tout, au milieu de rien. Philippe a passé une dure journée. Il travaille sur cette plate-forme au Qatar. Il rentre dans la chambrée. Ses trois autres amis, tout comme lui, ont envie de se détendre. ça tombe bien ! Franck vient de recevoir un colis de sa femme. A l'intérieur se trouve, bien sûr, une lettre enflammée, mais aussi et surtout, plusieurs DVD. Les gars sont heureux. Ils débouchent une bière pour fêter ça. C'est la fête. On ouvre aussi un paquet de... [Lire la suite]
Posté par esteban à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 janvier 2007

Petit racisme ordinaire entre amis

Yves est d'extrême droite. Lui, bien sûr, dit plutôt qu'il est au Front, parce que c'est plus court à dire et que ça fait combattant et résistant. On cherche souvent des explications sur le devenir des individus. Peut-être parce qu'on a horreur de ne pas pouvoir appréhender une situation. Pourtant, le devenir politique de Yves n'a pas vraiment de raisons. Ses parents appartiennent à la classe moyenne, et se désintéressent de la politique justement. Ce sont des gens qui votent plutôt par impulsion que par conviction. On vote comme... [Lire la suite]
Posté par esteban à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2007

De l'art d'émouvoir

ça y est ! J'ai cédé ! Je sais ! Je vais vous décevoir, je le sens, mais que voulez-vous... Je suis faible ! J'ai résisté ! J'ai essayé d'être intègre toutes ces années ! Mais vous savez ce que c'est... Bref... J'ai décidé de m'enrichir. Oui, et ce grâce à vous ! Je me suis inspiré, pour ça, de mails qui innondait mes boites aux lettres. Lisez plutôt ce qui suit ! Chers amis, Si je m'adresse à vous, c'est parce que je sais que vous êtes des gens d'une grande bonté, d'une grande chrétienté, d'une grande piété. Il s'avère que... [Lire la suite]
Posté par esteban à 07:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 juillet 2006

Histoire de frisonner un brin

J'ai écrit cette nouvelle il y a une dizaine d'années. C'est elle qui a servi de base à mon roman "Avis de tempête". On y retrouve l'influence de Stephen King et de Howard Philipp Lovecraft, deux auteurs que j'aime beaucoup. Mais, Maupassant n'est pas non plus très loin... Ciel « - Eh ! Qu’aimes-tu donc, extraordinaire étranger ? - J’aime les nuages… les nuages qui passent… Là-bas… » BAUDELAIRE L’étranger Monsieur le Juge, Le dossier ci-joint constitue la pièce principale de l’affaire Lucasse. ... [Lire la suite]
Posté par esteban à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]