23 mai 2010

De l'art de faire des bonnes actions...

Ami lecteur de ce blogue, je sais que tu es un être bon, et que tu sais maintenant te servir avec parcimonie de ton 4x4 avec pare-buffle et aérateur de moteur sur le capot (toujours utiles dans nos contrées Niçoises vu la rudesse bien connue du climat) et que tu préfères, dès que tu le peux, utiliser les transports en commun ou ton vélo. Je sais également que tu possèdes une quinzaine de poubelles dans ta cuisine afin de recycler chacun de tes déchets. Je sais aussi que tu utilises, dans ton imprimante, des feuilles déjà imprimées au... [Lire la suite]
Posté par esteban à 07:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 octobre 2007

Trois p'tits liens et puis s'en vont.

Fan de Star Wars, ou gros alergiques, allez faire un tour sur ces trois liens qui m'ont beaucoup amusé. Ici, vous verrez comment on dirige un orchestre : http://uk.youtube.com/watch?v=DqTi0ZFDawY Là, vous découvrirez la vérité sur les passions secrètes de Darth Vador : http://uk.youtube.com/watch?v=3eZBevXohCI Enfin, sur ce dernier lien, vous serez sensible à l'art du comique de répétition : http://uk.youtube.com/watch?v=5blbv4WFriM Soyez bien sages, et que la force soit avec vous...
Posté par esteban à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2007

Un p'tit lien

j'aurais dû le faire depuis longtemps, mais j'ai laissé trainé... Honte sur moi. Mais, bon, voici un chouette lien qui intéressera tous les écrivains en herbe. On y trouve des textes et des livres inédits et gratuits en ligne, des conseils pour ses manuscrits qu'on compte envoyer à des maisons d'éditions, et divers témoignages d'internautes qui donnent leurs bons et leurs mauvais plans (cherchez bien, on y trouve même mon témoignage). C'est grâce à Hayat OUTAHAR qu'on a ça, et ça s'appelle www.ecriveurs.net
Posté par esteban à 19:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 juillet 2006

De l'art d'entretenir la mélancolie

L'adulescent est un mot-valise qui mixe adroitement les mots "adulte" et "adolescent". Phénomène plutôt masculin, l'adulescent a la trentaine. Obligé d'affronter une réalité qui pèse un peu lourd sur ses douces épaules, l'adulescent se réfugie volontiers dans le monde qu'il a perdu, à savoir ce terrain propice de l'âge des possibles, fait de fraises Tagada, de Pépito et de Banga (L'adulescent, en revanche, laisse de coté l'acnée juvénile et la frustration sexuelle pourtant indissociables des 13-18 ans. L'adulescent... [Lire la suite]
Posté par esteban à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]