24 janvier 2011

Quand un fan s'empare de Gremlins...

Il existe des fans absolus, prêt à tout pour montrer qu'ils savent ce qu'ils veulent. Voilà le petit chef-d'œuvre d'un fou de cinéma super doué qui veut se vendre sur Gremlins 3... Ah ! Une chose : ça semble buguer au début, mais en fait non... C'est fait tout exprès.Savourez, c'est purement excellent ! Et comme vous êtes gentil et que c'est vous, voici le making-off de cette séquence hallucinante. Étonnant, non ?
Posté par esteban à 15:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

19 janvier 2011

Saw 3D, de... De qui déjà... Allez, on s'en tape...

Bon, Saw, c'est une sorte de plaisir honteux et coupable, un peu comme la série Vendredi 13. On a beau trouver ça mauvais, on ne peut pas s'empêcher de regarder.La force de cette série, qui n'en finit plus, c'est d'avoir voulu faire croire, contrairement à la saga initiée par Sean Cunningham, avec son tueur mongoloïde (qui porte, sur la tête, un ravissant sac en toile de jute qui gratte pendant deux films entier tout de même), que le scénario était d'une incroyable intelligence, issu des plus grands cerveaux vivants de l'histoire du... [Lire la suite]
Posté par esteban à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2010

A christmas carol, de Robert Zemeckis

Il était une fois, dans un joli monde tout plein de neige, un homme très, très méchant, nommé Scrooge. Cupide, avare, et très très méchant (mais je l'ai peut-être déjà dit, non ?), voici que trois esprits de Noël qui n'ont pas grand chose à foutre d'autre se pointent et vont le convaincre qu'il est très très méchant, que c'est très très vilain et qu'il faut devenir très très gentil, voire à la limite de la sénilité, à la Liliane Bétencourt.Robert Zemeckis moisissait déjà depuis un bon moment... Enfin, à part les Retour vers le futur,... [Lire la suite]
Posté par esteban à 18:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 novembre 2010

De l'art de faire du grand cinéma...

On encense toujours les grosses productions étasunniennes en oubliant toujours qu'il existe de merveilleuses petites pépites qui ne demandent qu'à être savourées. C'est le cas aujourd'hui avec deux somptueuses bande-annonces bien alléchantes, qu'on aimerait voir et revoir toujours et encore.On commence par "Méga Piranha" réalisé par l'époustouflant Eric Forsberg.     ça fait envie non ? Ce jeu approximatif des comédiens, ces effets spéciaux tout pourris, cette musique hideuse, ce faux suspense et surtout... [Lire la suite]
Posté par esteban à 17:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 octobre 2010

Autopsy, de Adam Gierasch

Notre gouvernement nous avait prévenus, mais, moi, vous me connaissez, toujours à tout contredire, je n'y avais pas cru. Et bien, soyez-en sûrs, on ne m'y reprendra plus. Ah non, alors !Les Princes qui nous gouvernent nous avaient pourtant dit que les jeunes étaient des crétins décérébrés, incapables d'avoir la moindre conscience, politique ou autres, et qu'ils étaient tout juste bon à consommer et à être manipulés par d'infâmes gauchistes aux sandales obscures...Mais, qu'est-ce donc qui m'a fait changer d'avis ? Facile ! Le film... [Lire la suite]
Posté par esteban à 15:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 octobre 2010

De l'art d'une bonne traduction (la revanche)...

Il existait les modes d'emploi surréalistes des objets hi-tech fabriqués à l'autre bout du monde. On a aujourd'hui les résumés de films écrits par d'obscurs bureaucrates, ayant trois ou quatre notions de français, en manque d'argent.Voici une nouvelle merveille vantant les mérites d'un film qui a l'air, lui-même, de déboiter sa maman. Comme la dernière fois, je vous livre la chose (comment appeler ça autrement ?) telle quelle, avec quelques commentaires de mon cru en gras :"Deux couples à risque [Il y avait Jonathan et... [Lire la suite]
Posté par esteban à 06:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 octobre 2010

De l'art d'une bonne traduction...

Alors que l'été écrasait encore nos cerveaux, je naviguais sur la toile, aux heures les plus chaudes, et voilà que je trouvai le synopsis du film Finding Bliss. Je vous laisse juge de l'histoire qui a l'air fort intéressante et à laquelle je n'ai pas changé une ligne. Je me suis juste permis de rajouter quelques commentaires en gras, histoire de... : "C'est l'histoire d'une jeune fille qui rêve de l'enfance depuis qu'il [Ah ! On a affaire à un hermaphrodite qui change de sexe super rapidement] est devenu un cinéaste... [Lire la suite]
Posté par esteban à 18:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 mai 2010

Gainsbourg, vie héroïque, de Joann Sfar

Je n'ai jamais été un fan des biopics. Peut-être parce que toutes celles que j'ai vu parlaient d'artistes que je n'appréciais pas plus que ça ; peut-être aussi parce que je trouvais souvent que cela ressemblait plus à un téléfilm de luxe tourné pour France Télévision, et qu'à part le fait que les acteurs ou actrices ressemblaient bien aux personnages qu'ils incarnaient, il n'y avait pas grand chose de passionnant à mes yeux.Et pourtant, j'avoue que le "Gainsbourg, vie héroïque" de Joann Sfar m'attirait, et que j'étais bien... [Lire la suite]
Posté par esteban à 12:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 mai 2010

The Mist, de Franck Darabont

Est-il possible de réussir l'adaptation d'un roman à l'écran ? Est-il possible d'adapter correctement une oeuvre de Stephen King ?Deux questions qui font que bien des réalisateurs se sont cassés la gueule.Car, sur la masse des adaptations du King, on ne peut guère qu'en retenir une poignée : Shinning de Kubrick (même si le King l'a détestée et a préféré une dizaine d'années plus tard nous asséner un affreux téléfilm de quatre heures tout pourri), Carrie de Brian de Palma (un rien kitchouille, mais bon, avec une vraie vision de... [Lire la suite]
Posté par esteban à 07:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 mai 2010

Un... Deux... Freddy veut ta carte bleue...

On avait déjà essuyé le bancal remake de "Massacre à la tronçonneuse" (bien propret par rapport à l'original) et le rigolo "Armée des morts" (remake de Zombie de Romero, avec sa scène pas mal en vue d'hélicoptère où une jolie banlieue étatsunienne est en flamme). On s'était fadé les moyens "Halloween" et "Halloween 2" de papi Rob Zombie (amusants mais guère indispensables). On avait supporté la nouvelle version de "Vendredi 13" qui n'apportait qu'un grand souffle d'inutilité (pourtant,... [Lire la suite]
Posté par esteban à 16:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]