31 mai 2010

Breaking bad, de Vince Gilligan

Walter White est un professeur de physique-chimie. C'est un homme sans histoire et sans relief. Marié, un enfant (bientôt deux). Un étatsunien moyen. Mais voilà qu'il apprend qu'il a un cancer.Bienvenue aux Etats-Unis, le pays où la sécurité sociale est aux mains du privé... Acculé par le prix de son traitement et angoissé à l'idée de ne rien pouvoir laisser à sa famille, Walter va se retrouver à fabriquer secrètement de la méthamphétamine, appelée aussi Meth ou Crystal Meth, une drogue que son beau-frère, travaillant aux stupéfiants,... [Lire la suite]
Posté par esteban à 08:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

06 mars 2010

De l'art de transpirer un zeste...

"Dis-moi Joey, tu aimes les films de gladiateurs ?"Cette réplique fameuse, extraite de "y a-t-il un pilote dans l'avion ?", aurait pu être la phrase introductive de cette nouvelle série, qui vient de débarquer sur le petit écran.Alors si, à l'instar de Joey, vous répondez oui, précipitez-vous sur la bestiole.En deux mots, c'est l'histoire d'un Thrace (ne disait-on pas dans X-Files "nothing disapears without a Thrace ?"... Non, pardon...) qui combat auprès des romains afin d'exterminer des ennemis communs.... [Lire la suite]
Posté par esteban à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2010

De l'art de remaker à tout va...

S'il existe un mot galvaudé aujourd'hui, c'est bien le mot "Culte", mis à toutes les sauces. Avant même qu'une comédie insipide sorte, on peut "télécharger les phrases cultes" (pour 35 cts la minute hors coût  de communication, hors forfait, hors ible, hors ti, hors nitaurique.. Bon, j'arrête...) Une musique molasse marche un brin ? Hop, magie, c'est une chanson culte. Et lorsqu'une série accède au rang de l'édition DVD (c'est-à-dire lorsqu'elle vient d'être diffusée sur une chaîne !), l'argument massue est... [Lire la suite]
Posté par esteban à 15:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 septembre 2009

Le zombie est à croquer !

Une fois de plus, c'est du côté des séries anglaises qu'on trouve du renouveau et de l'audace ! ça s'appelle "Dead set" et c'est tout simplement jouissif pour l'amateur d'horreur que je suis.Le pitch est simple. Nous sommes lors d'une finale de Big Brother, le loft anglais. Les candidats se préparent à l'élimination de l'un des leurs. Et voilà qu'au dehors, une invasion zombie a lieu. Oui, mais voilà... Nos candidats sont enfermés et ils ne se doutent pas qu'ils vont vite devenir le seul îlot d'humanité au beau milieu d'un... [Lire la suite]
Posté par esteban à 17:49 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
11 juin 2009

Skins, de Jamie Brittain et Bryan Elsley

Bon, j'avoue, j'ai un peu honte, mais c'est le propre des petits plaisirs coupables, non ? Bref, à la suite de l'échange avec Nelfe (voir les commentaires de mon dernier post), je me suis rendu compte que je n'ai jamais encore chroniqué cette excellentissime série qu'est "Skins"... J'aurais dû... Plutôt que de me fourvoyer avec de vils et veules vampires (notez ici la belle allitération en "V")... Une fois de plus, il faut donc aller faire un détour chez nos amis Grands Bretons pour découvrir ce petit bijou... [Lire la suite]
Posté par esteban à 08:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 juin 2009

Le vampire est ton ami...

Le vampire a toujours été une source de fascination. Malgré son aspect monstrueux, il reste un être fascinant, surpuissant et séducteur qui nous attire irrésistiblement. Depuis Anne Rice et son excellent Entretien avec un vampire (pas trop mal adapté par Neil Jordan, pour peu qu'on supporte les mimiques du pénible Tom Cruise, qui arrivait encore, à l'époque, à séparer son engagement scientologue, de sa vie professionnelle), le vampire s'est de plus en plus humanisé, et est devenu, au fil des années, à travers les oeuvres filmiques et... [Lire la suite]
Posté par esteban à 18:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

12 octobre 2008

John from Cincinnati

Une fois de plus, la chaîne étasunienne HBO nous sert une série pas comme les autres avec John From Cincinnati. HBO, je le rappelle, c'est cette chaîne câblée à qui l'on doit des séries télé aussi incroyables et excellentes que Carnivale, Rome, ou Six feet under, pour ne citer que celles que j'ai vues (on me souffle à l'oreille qu'on lui doit aussi Deadwood, ou Les sopranos mais, comme je ne les ai pas vues, je n'en parlerai point... En fait, je ne les ai citées que pour apparaître plus sur Google !). Cette série qualifiée d'OVNI,... [Lire la suite]
Posté par esteban à 21:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 juillet 2008

Trigun, de Satoshi Nishimura (d'après un manga de Yasuhiro Nightow)

Nous voici sur une planète lointaine et plutôt désertique, brûlée par deux gros soleils le jour, éclairée par plusieurs lunes la nuit. Là s'étendent de petites villes digne du Far-West. Sur cette planète, cohabitent des éléments du passé (on retrouve le monde du western), du présent (on croise des voitures) et d'un futur à la Star Wars (on trouve de gigantesques trains à vapeur, qui volent ; on aperçoit des montures aux allures de tamanoirs géants...). C'est dans cet univers que se promène Vash, the Stampede, alias le Typhon... [Lire la suite]
Posté par esteban à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2008

Dead like me

George est une adolescente qu'on giflerait volontiers. Non pas que ça changerait grand chose, mais ça détendrait carrément. Jamais contente, George pense que la vie craint, et tout particulièrement la sienne d'ailleurs. C'est ainsi qu'elle décide d'arrêter l'école et de se dégoter (mollement) un travail. C'est son premier jour. Elle se retrouve dans l'univers pénible d'une grande entreprise, avec ses bureaux et leurs demi cloisons dans une immense salle, et elle observe tout ça du haut de son regard blasé et critique, revenu de... [Lire la suite]
Posté par esteban à 13:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 janvier 2007

De l'animation, que diable !

Il était une fois un cochon qui avait sauvé une tortue. Pour le récompenser, la tortue lui offrit un trident enchanté. Lorsque le cochon exécutait une petite danse et qu'il se saisissait de son trident, il se transformait en Pic Pic, le Cochon magique. Il était une deuxième fois un cow-boy qui aimait son ami André, le cheval. Mais André était l'incarnation du mal absolu, et le faisait toujours souffrir. Alors, régulièrement, le cow-boy tuait André. Mais André ressuscitait à chaque fois. Tout ce petit monde est rassemblé... [Lire la suite]
Posté par esteban à 13:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]