26 février 2010

De l'art de se marrer un zeste...

Il est de ces métiers mystérieux qu'on se demande si les gens ont eu une vocation depuis tout petit, ou si ça leur est venu après, plus tard, avec les aléas de la vie.C'est le cas de ce magasin d'orthopédie qui propose ce mois-ci une incroyable opération. Je vous laisse savourer la chose...J'hésite...J'vais peut-être me laisser tenter...En tout cas, nos amis publicitaires peuvent en prendre de la graine. Pas besoin de faire partie d'une grande agence pour créer des slogans idiots...
Posté par esteban à 17:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 février 2010

C'est un temps que les moins de quarante ans...

Il y a longtemps, très longtemps,A l'époque où les premiers magnétoscopes émergeaient des entrailles de la terre et où on les nourrissait à grand coup de grosses vidéo cassettes Bétamax, apparaissaient à la télévision françaises d'immenses délires visuels. C'est au début des années 80, ou à la fin des années 70, ou quelque chose d'approchant... C'était l'époque où la télévision française était un laboratoire d'idées et d'expériences... C'était l'époque où la télévision s'arrêtait, la nuit, parce que ça suffisait comme ça... Alors,... [Lire la suite]
Posté par esteban à 12:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 février 2010

L'attrape-coeurs, de J.D. Salinger

J'avoue mon inculture crasse... Il aura fallu que Salinger meure pour que je découvre ce roman...Et histoire de faire d'une pierre deux coups, j'ai compris le sens profond de la chanson d'Indochine dont je me permets de citer quelques paroles profondes (je ne résiste pas à ce gentil plaisir).Tiens des fleurs pour Salinger Locataire d'un monastère Des fleurs pour Salinger Oh ! Oh ! Oh ! Je ferais semblant d'être sourd-muet Et j'épouserais cette fille Sourde et muette On vivra près d'un ruisseau, près des bois Mais pas dans les... [Lire la suite]
Posté par esteban à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]