30 avril 2007

Chroniques de campagne

La part de l'autre d'Eric-Emmanuel Schmitt est un livre essentiel et beau. Il part de la question suivante : Et si Adolf Hitler avait été admis à l'École des Beaux-arts de Vienne le 8 octobre 1908 ? A partir de là se déroulent deux histoires en parallèle : la première, l'histoire d'Hitler, le dictateur implacable et monstrueux qu'on a connu ; la seconde, l'histoire d'Adolf H., personnage uchronique inventé, qui s'humanise et connaît un tout autre destin qui change la face du monde. Chaque histoire se déroule sur quelques lignes ou... [Lire la suite]
Posté par esteban à 08:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 avril 2007

Musée personnel

"Milliers de croisées parallèles, nous sommes parallèles" Charlélie Couture "Que sera notre vie quand la gauche essaiera de temps en temps la droite ?" Kat Onoma "Il n'y a qu'un pas de la réalité à la fiction J'en ai fait deux et je suis en train de crever Je m'envole mais mon corps reste au sol aveuglé par une image J'ai choisi le mauvais rôle" IAM & Daddy Nuttea "Princesse des ténèbres, archange maudit, Amazone Modern'style que le sculpteur, En... [Lire la suite]
Posté par esteban à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2007

Un zeste de fascisme et une piqûre de rappel.

Je me l'étais promis, je m'étais motivé, j'avais même prévu une cravate, parce qu'avec une cravate, on passe partout. Et puis, je n'ai pas eu le courage. Notre merveilleux candidat d'extrême droite passait hier soir à Nice. Je m'étais dit qu'il fallait aller voir. Je me suis dégonflé. A 18 heures, je suis passé devant la salle où il était programmé. Des cars de police étaient là. Le quartier était quadrillé. Des militants aussi. Jeunes en bombers, docks coqués, cou tatoués et crânes rasés parlaient entre eux. On sentait leur... [Lire la suite]
Posté par esteban à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2007

Lettre à Nini

Mon bien cher Nini, ex-ministre de l'intérieur, futur maître du monde voire de l'univers dès dimanche prochain (car je ne doute pas, mon Colas d'amour, que tu sois élu avec 80% dès le premier tour). Une fois de plus, ta Lumière Divine irradie notre Grand et Beau pays (qui le serait moins sans toi). Tandis que les vilains gauchistes qui sentent des pieds et des aisselles tentent de vouloir tout excuser et tout pardonner, tu sais, toi, et toi seul, rester ferme et droit. Tu as raison ! Oui mon Sarkounet en sucre, tout est inné !... [Lire la suite]
Posté par esteban à 21:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 avril 2007

Musiques...

Ballades au milieu de tout plein de concerts. De la musique dans les oreilles. Et surtout de la vie, en vraie, face à moi. Accordéon jazz et virtuosité qui me rappellent le génialissime Richard Galliano (Caves Romagnan) Chansons réalistes à la Boris Vian (Collectif Aux Urnes Etc) Chansons provençales qui virent au Balletti. (Collectif Aux Urnes Etc) (Collectif Aux Urnes etc) Un groupe suisse fabuleux et décalé : Les Dead Brothers (Le Volume) Les Dead Brothers, toujours... (Le volume)
Posté par esteban à 09:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 avril 2007

De l'art de ridiculiser la démocratie

Une démocratie idéale, c'est un système où chaque citoyen peut s'épanouir. Dans cet épanouissement, la culture et l'éducation, au sens large, prennent une part importante. Parce que c'est seulement par l'éducation et la culture qu'on va apprendre des valeurs telles que l'écoute de l'autre, l'empathie, le partage, l'anti racisme, l'ouverture... Et bien sûr, chaque individu possède une part d'intimité, de vie personnelle, un "jardin" intérieur qui ne regarde que lui, et ceux avec qui il a choisi de le partager. Fabriquer... [Lire la suite]
Posté par esteban à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2007

Hard candy, de David Slade

Il est des films qui laissent septiques. "Hard Candy" de David Slade en fait partie. L'histoire tient en quelques mots. Hayley, jeune fille de 14 ans, séduit Jeff un homme de 32 ans par internet. Ils se donnent un rendez-vous, se retrouvent dans un café. Puis, tout s'enchaîne et Hayley se retrouve chez Jeff. Ils boivent un coup, puis un autre. Il est photographe et semble fasciné par les adolescentes. Et puis, tandis qu'elle pose pour lui, devant son appareil, il éprouve des vertiges et s'évanouit. Lorsque Jeff se... [Lire la suite]
Posté par esteban à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2007

Un bien joli conte...

Il était une fois, dans le royaume merveilleux et très lointain de la publicité, un vieux roi tout sec qui n'avait pas d'héritier. Aussi, il décida de convoquer tous les plus grands princes pour trouver un digne successeur. Des centaines de jeunes loups aux dents longues et affûtées se pointèrent au château. Ils montrèrent tous un certain talent dans l'art de manipuler et de faire prendre des vessies pour des lanternes. N'empêche qu'à la fin, le vieux croûton en retint quatre. Quatre jeunes créatifs aux cheveux longs, flottant au... [Lire la suite]
Posté par esteban à 11:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]